Mum & Babe: la gagnante est...
"La véritable histoire du chat botté": MK2 et Maman Travaille vous invitent au cinéma !

La chasse à la nounou est ouverte !

Planchette

Ayant appris que je cherchais une baby sitter, Fanny, la mère d'un petit camarade de ma fille, décide de m'initier à la chasse à la nounou. Le principe de recrutement est le même que celui de la chasse de tête, aussi appelé approche directe: on regarde des employés potentiels travailler dans leur environnement professionnel pour décider si oui ou non, on va les débaucher. Direction l'environnement professionnel des nounous: le parc à la sortie de l'école.

Il faut savoir que recruter des nourrices ou des femmes de ménage est un vrai problème pour les familles des Hauts de Seine. Beaucoup de demandes, peu de candidates, des besoins urgents, toutes les conditions sont réunies pour un marché de la garde d'enfants en flux tendu. 


Nous arrivons au parc. Tandis que nos enfants se lancent du sable et se tirent les cheveux, nous nous installons sur un banc pour observer les nounous. Régle n°1, respecter la hiérarchie nounouèsque. Il ne faut surtout jamais, jamais, dire à une "AM" (assistante maternelle, agréée par la PMI) qu'elle est "baby sitter"  ou "nounou" (nourrice à domicile des parents, parfois au noir) et encore moins employée de maison ou fille au pair. Fanny cherche donc une nourrice, et moi, une baby sitter.

Fanny me demande quels sont mes critères de sélection. La tête qu'elle fait en entendant ma réponse ("Qu'elle soit sympa")  semble vouloir dire: "Vous êtes le maillon faible, au revoir." Règle n°1, selon Fanny, l'hygiène de vie. "Regarde la nounou en jaune, là, derrière le tobogan: C'est le 3ème Granola qu'elle s'enfile. Je n'ai pas envie qu'elle donne à mon fils l'exemple de la malbouffe", me dit-elle. J'acquiesce, en enlevant ma veste pour la mettre dans mon sac, sur le lot de 6 mars glacés acheté pour l'occasion.

Deux nounous parlent entre elles pendant que les enfants qu'elles gardent poussent les autres pour accéder au toboggan. L'une d'elles allume une cigarette. Fanny me dit que celle-ci vient de s’éliminer. Pas de fumeuse, pas d'animaux. Pas de téléphone pendant le travail non plus, dit-elle en montrant du doigt une blonde très maigre qui tape du pied et hurle au téléphone  des mots que nous remplacerons ici par "bip", "bip", et "bip", pour ne pas choquer les enfants. Ces principes étaient les règles n° 2, 3 et 4.

Je lui désigne une jeune fille en train de chanter « Une chanson douce » en tendant des bouteilles d'eau aux enfants. A priori, parfaite. Mais Fanny s'insurge: cette nounou a des airs d’Aïssa Maiga, en mieux. Règle n°5, dans la chasse aux nounous, on exclut les belles et les bien foutues dès le premier tour. Oui, c'est de la ségrégation, mais c'est comme ça. Elle me raconte les histoires de plusieurs de ses copines dont le mari est parti avec la nounou: plus disponible, plus jeune, parfois même plus maternelle, la nounou est une rivale dangereuse, « ex aecquo avec l'assistante ou la stagiaire », selon Fanny. Elle suggère de prendre un nounou homme en espérant qu'il ne soit pas gay. (Fanny est très, très jalouse). Justement, un nounou homme arrive. Je demande à Fanny depuis quand ils ont installé des hauts parleurs dans le parc, qui diffusent du Barry White, pendant qu'il ouvre la grille au ralenti. Elle me fait remarquer qu'il n'y a pas de haut parleur dans ce parc.

Nous laissons de côté le mâle et allons aborder une femme, la quarantaine, une poussette dans une main, un bébé dans un bras, une petite fille au bout de ce même bras. Elle gère. Nous lui lançons un banal « Bonjour, comment ça va ? ». Elle se confie, nous prenant pour des collègues « C'est la plaie, ce boulot, hein ? Heureusement qu'il y a les siestes qu’on puisse souffler. Et puis les parents,  ils sont pénibles, jamais là, mais il faut faire tout ce qu'ils veulent. Le père de ce blondinet, là, est un maniaque, il veut que je fasse les compotes moi-même en mixant des pommes, mais regardez: je lui donne des compotes toutes prêtes, en briques ! Hihi ! »

Fanny a les larmes aux yeux. Moi, je ne vois pas le problème, je n'ai pas acheté de pomme depuis 1997 et je pense à mes mars glacés qui ont du bien se répandre dans mon sac et sur ma veste. Quel gâchis. Jusqu'à quelle heure Picard est-il ouvert ? Est-ce qu'ils ont des Snickers glacés ? A partir de quel âge les enfants peuvent-ils manger des glaces ? Si je mange les mars glacés fondus, c'est grave ? Oups, Fanny m'exposait les règles n° 6, 7 et 8. J'ai complètement décroché, je suis désolée, je ne pourrai pas vous les transmettre. Mais au vu de l’efficacité de cette chasse à la nounou, j’espère pour vous que vous avez de meilleurs techniques de recrutement que nous.

Nous allons chercher nos enfants, que nous trouvons en plein deal de doudous. Au final, Fanny n'a pas trouvé de nourrice, et moi, pas de baby-sitter.  Tant pis, je dois me résoudre à passer les samedis soirs des 10 prochaines années à lire Petit Ours Brun. Heureusement, Fanny a une autre idée en tête : les petites annonces sur Internet. A suivre…

Chronique parue dans sa version originale en juin 2008 sur le Neuilly Bondy Blog

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Klervi

Très sympa cet article !

Pour ma part pas de vrais critères pour le choix de mon ass mat ... le feeling, l'expérience, le tarif (ben oui c'est important quand même on va pas se mettre à la rue pour engager une nounou !), les activités faites ...

La poule pondeuse

Ha ha j'ai bien rigolé (intérieurement, je suis au boulot). Moi comme baby sitter je prends (selon dispo) l'un des deux ados de mon ass'mat' : ils sont gentils comme tout et mon fils les adore. En plus ma nounou est ravie qu'ils se fassent de l'argent de poche facile (je les paie grassement). Pour une garde occasionnelle, ma principale demande est que le fiston passe une bonne soirée, et la fin justifie dans ce cas à peu près tous les moyens...

Eloïse

Rho quel talent, ça se lit tout seul et avec plaisir!
Mais Fanny a un peu raison, j'ai été nounou un an, et au parc, je croisais beaucoup de non-consciencieuses (affalées sur les bancs, à hurler après les enfants...) Mais tout est une question de confiance...

e-zabel

ah ma hantise : que ma nounou soit débauchée au parc ! La mienne joue avec les enfants, et super caline, elle leur paye même des chouquettes et des tours de manèges ! CHASSE GARDEE !

Supamum

Excellent, ça récapitule à 99% une scène de Desperate Housewives, quand Lynette débauche une nounou dans un parc après moultes observations, et que finalement, elle, elle a fait la bétise d'en prendre une jeune te canon.
Très bon article, je me suis régalée !

cathy

pour moi la bonne nounou a les mêmes valeurs que moi c'est à dire respect autorité et tendresse , et puis elle doit avoir conscience que l'enfant a besoin qu on lui parle, qu'on joue un peu avec lui, qu on lui laisse du temps pour jouer seul;( donc lui demander comment, selon elle, se passeront les journées)
et enfin je dirais la nounou doit accorder de l'importance au sommeil de l' enfant dans un lieu propre et rangé,( donc lui demander comment elle organise la sieste) à sa nourriture( des choses simples et fraiches)
voilà!!!!!!!!
la baby sitter c'est un peu pareil mais elle( ou il) a moins de responsabilités
que l' enfant passe un bon moment avec elle, c'est important;( donc lui demander comment elle compte occuper le temps avant dodo plutôt que lui dire ce qu on attend) là encore , on voit tout de suite si la baby sitter s'adresse à l 'enfant et s'intéresse à ce qu'i fait ( et ne demande pas de suite si elle peut regarder un film et se servir dans le frigo!) ensuite , à nous de créer une relation de confiance en donnant nos exigences minimum ( celles énumérées ci dessus) mais sans avoir l' air de quelqu'un qui a fixé une caméra clandestine sous le canapé!!!car si la baby sitter se sent bien, elle sera bien avec votre enfant

ratounette

Ah ah ah !
Je suis souvent sollicité au parc en effet par des mamans enceintes jusqu'aux dents qui cherchent une AM.. et effectivement je n'aime pas le terme "nounou", ce n'est pas ce que je suis!
Allez bon courage dans votre recherche!!

as tu mangé tes mars au moins??

Myriam

top article

Dorothée

Sympa l'article!
Je n'ai pas eu tous ces problèmes pour trouver l'ass-mat du mercredi, et j'en suis ravie.
(Elle est un peu rude quand même Fanny, non?

Daph'

J'ai trop trop trop rigolé.
Alors moi pareil, quand j'habitais Paris c'était la grosse galère pour trouver: nounou, ass mat, place en crèche... résultat, j'ai écris une lettre à Pannafieu qui était à l'époque Maire du 17eme pour lui dire que si je n'avais pas de place en crèche, mon patron allait me licencier. Place en crèche obtenue deux semaines après envoie de la lettre... trop bizarre.... et 2 mois après mon retour au travail, mon patron m'a quand même licenciée.... parce que je me suis absentée deux fois parce que ma fille était malade.... normal, quand ils sont en crèche... ils tombent malade... quel BIIIIIIIIP ce patron... depuis congé parental (obligé), on a déménagé, et mes filles ont place en crèche et école maternelle.... donc retour au boulot, pour bientôt... enfin???.... et comme je ne suis plus sur Paris, j'ai une nounou... alors mon conseil du jour pour celles qui cherchent encore une nounou sur Paris.... comme je suis franco-néerlandaise... lisez une fois de temps en temps le journal qui s'appelle:
http://www.nederlanders.fr:80/
c'est le journal des néerlandais qui vivent en France; très souvent, des nanas qui viennent faire un stage ou qui sont fille au paire, recherchent des heures de garde d'enfant en plus pour se faire des sous. Les hollandais commencent beaucoup plus tôt que nous à travailler. Dès leur jeunes années d'ados, ils distribuent des journaux à la fin de l'école ou font des autres petits jobs pour se faire un peu de sous... lisez entre les lignes: sens du travail, responsabilité etc.... moi si j'avais connu ce mag avant de quitter paris, j'aurais répondu à une de ces annonces....rien ne vaut un petit rendez vous avec une potentielle nounou? A vous de juger ensuite.
Voila,.... bravo Hélène au passage et profite bien!

Daph'

Ah oui,... Le néerlandais n'est pas une langue couramment parlée en France, mais ou ai-je donc la tête... mais bon en générale les petites annonces pour faire du bb-sitting sont en français!!! Ou bien vous pouvez vous même en placer une!

Oum

J'adore trop cet article, surtout quand tu dis ''Je demande à Fanny depuis quand ils ont installé des hauts parleurs dans le parc, qui diffusent du Barry White, pendant qu'il ouvre la grille au ralenti. Elle me fait remarquer qu'il n'y a pas de haut parleur dans ce parc. '' :)

Pascale (ex pseudo archipelparfums)

Quel bonheur de te lire aprés mon réveil Marlène, je me suis éclatée et à la fin de l'article, je me suis dite "Mince, déjà fini"

Je vois tout a fait ce que peut donner votre scrutage au Parc, car dans MON parc il y a aussi beaucoup de nounou et je me dis HEUREUSEMENT que je n'en ai plus besoin car des fois c'est sacrément affligeant.

Je te souhaite bon courage dans tes recherches mais un/une baby sitter c'est vraiment plus facile à trouver.

Bises à toi !

Fanny

hihihihihi... décidément, on se ressemble bien avec ta Fanny... perso, j'ai mon Ass Mat de rêêêêve et je la garde jalousement en la gâtant! Bah oui! y a pas de mal à lui faire du bien et à la payer pour le petit pot qu'elle a acheté parce qu'on avait oublié alors qu'elle nous dit que c'est pas la peine!
les bons comptes font les bon(nes) ami(e)s... mais pour la baby sitter, j'ai pas encore franchi le pas de les laisser à des inconnu(e)s...

Pomkipik

mdr, ca fait froid dans le dos. C'est plutôt un anti recrutement ce système non ? ;-)

Bon courage en tout cas…

Sophie Dutot

Bonjour!

Je garde des enfants à domicile depuis plusieurs années alors cet article m'a beaucoup fait rire!

Oui il semble que c'est la galère pour les parents de trouver une nounou fiable et qui ne colle pas les enfants devant la tv!

C'est pourquoi je viens de créer ma boîte L'Ogresse de compagnie, pour aider les parents qui le souhaite à avoir une animatrice qui vienne animer des ateliers d'arts plastiques mais aussi de cuisine, théâtre, conte... à la maison! Après l'école, lorsque votre bambin veut inviter des copains, mais aussi lors de vos soirées pour occuper les enfants et qu'ils passent également un bon moment et surtout lors des anniversaires des petits quand ça peut vite devenir la panique!

Donc n'hésitez pas à me contacter et à jeter un coup d'oeil sur mon blog http://ogressecompagnie.canalblog.com/

A bientôt

Marie Poppins

De l'autre côté du problème, j'avoue que je n'aurais pas pu confier mes enfants à "une étrangère" ...
Du coup, j'essaye de faire à mon prochain ce que j'aurais aimé qu'il me fasse, et je m'efforce de ne pas lui faire ce que je n'aurais pas aimé qu'il me fasse.

Depuis 22 ans d'excercice, j'accumule les bons souvenirs... et quelques anecdotes croustillantes, qui ne pourraient intéresser que les as.mat ou les parents employeurs désireux de s'auto-évaluer.

J'ai rencontré bon nombre de parents employeurs droits, intègres et vraiment dignes de confiance pour lesquels un accommodement n'est pas pénible.
J'ai aussi eu des employeurs menteurs, voleurs, tricheurs, ingrats, irrespectueux, aimant leur confort plus que leurs enfants...

Beaucoup d'enfants m'ont marquée, leurs sourires et leur personnalité sont inscrits de façon indélébile dans les profondeurs de mon âme ...

Oui, mon métier est un beau métier pourtant menacé par ses propres exigences :
Il nous est demandé de plus en plus de technicité , sans toutefois nous donner les moyens de l'atteindre (j'ai suivi 5 modules de formation entre 1988 et 1991 , depuis, toute ce qui touche à ma formation l'est de façon privée et personnelle.. Je ne bénéficie plus des formations prises en charge par le CG, mais j'ai l'obligation d'évoluer !)

Nous sommes de plus en plus pressées par des responsabilités dont notre bonne volonté est indépendante : comment prévenir une allergie alimentaire ou empêcher une bosse?

Bref, je crois que les besoins d'accueil iront grandissant mais qu'il n'y aura moins en moins de téméraires pour se lancer dans l'aventure de l'assistance maternelle ...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)