" Merci ", le nouveau concept-store altruiste des fondateurs de Bompoint
Maman Travaille sur FemmeActuelle.fr

Marine, en recherche de travail, un bébé de 10 mois

Marine forest

Depuis que je l'ai découvert, son blog est un petit moment de détente quotidien.  Bien écrit,  léger mais abordant des sujets profonds, avec ce qu'il faut d'humour pas trop lourd, des thèmes variés, aucune prétention, son style me fait un peu penser à celui de Bidibulle. Ca doit être la photo ensoleillée, mais le tout a un petit gout de "reviens-y" comme dirait ma grand-mère. Elle, c'est Marine, du blog "Une chambre à moi". Après quelques années entourée de "grosses pointures et de grosses voitures", elle repart en région PACA avec son amoureux et son bébé sous le bras, et anime son blog tout en cherchant du travail activement, (lire son billet sur l'entretien d'embauche avec un vampire) ce qui n'est pas si facile, comme dirait Kool Shen.

" Si je pouvais partager avec les autres mères actives des moyens d'y arriver, bref, si on s'aidait à devenir un peu plus des femmes géniales-parfaites-épanouies-riches-au corps de rêve, je ne vois pas comment refuser! "


1. Pouvez-vous résumer, en 4 à 5 lignes, votre parcours professionnel ?

J'ai 27 ans. J'ai commencé au service marketing chez un éditeur de logiciels, puis j'ai travaillé un peu moins de 3 ans au service commercial dans le même secteur à Paris. Avant, durant mes études, j'ai eu la chance de faire un stage de journalisme au Point, j'ai toujours adoré écrire, découvrir des gens, des idées, et en parler.

2. Quel est votre travail actuel, en quoi consiste-t-il ?

Jusqu'à Noël, j'étais donc en charge de gros clients publics chez Dell, dans le secteur "logiciels". Réponse à appels d'offres, rdv chez les clients et propositions en mode projet, tel était mon quotidien.

3. Comment l'avez-vous trouvé ? (annonce, chasse, réseau, création)

J'ai trouvé ce job en une semaine de recherche (alors que je m'attendais à en baver, étant toute jeune diplômée), en répondant à une annonce sur Cadremploi.fr

4. Votre congé maternité a-t-il changé quelque chose dans votre approche du travail ? (pause, reconversion, marre de tout, aménagement des horaires ?)

Mon congé maternité a été le déclencheur de beaucoup de changements, tant au point de vue personnel que pour toute notre famille. Alitée pendant presque deux mois à la fin de ma grossesse, j'ai eu le temps de me poser pas mal de questions sur mes envies, l'organisation de mes horaires, de mes journées à venir, en me demandant vraiment comment je ferai pour y arriver. A mon retour au travail, j'ai exprimé le souhait de partir à 18h tous les soirs, et mes managers ont été étonnament à l'écoute et souples, alors que je m'en étais fait toute une montagne avant de revenir. Ils étaient jeunes papas aussi, ça a du aider... Les changements dont nous rêvions se sont réalisés une fois notre bébé né. Nous avons quitté Paris pour revenir dans la région PACA où j'ai grandi, mon compagnon a obtenu la mutation qu'il avait demandée. J'ai donc démissionné pour le suivre, et suis actuellement en pause/ transition/ animation de mon blog/ recherche d'emploi.

5. Comme dirait Laurent Fabius: Qui garde les enfants ? Comment avez vous trouvé ce mode de garde ?

La nounou! Non sans quelques difficultés, nous avions trouvé la perle à Paris, et la reprise du travail se fit en douceur, c'était parfait. (impossible d'avoir une place en crèche, bien sur. Mais de toutes façons la nounou est tellement plus souple que la crèche!) Arrivés dans le sud, nous venons de retrouver une assistante maternelle, avec qui tout se passe bien, et qui me permettra d'avoir du temps pour moi, pour me rendre à des entretiens et être disponible pour travailler! (car chercher du travail sans avoir de mode de garde... c'est mission impossible!)

6. Comment répartissez-vous les tâches entre vous et leur père ?

J'ai eu la présence d'esprit de tomber amoureuse d'un garçon élevé par une femme pas du tout "mamma"! Pour lui, c'est donc normal de participer aux tâches ménagères, et il adore s'occuper de sa fille, mais pas seulement pour l'aspect jeux et plaisir. Il n'hésite pas à prendre une journée si elle est malade, et inversement. Disons que je ne me vois pas dire qu'il m'aide, ça signifierait que je fais le gros du travail. Non, nous tentons d'être 50/50%, avec des phases et des rôles plus ou moins attribués, bien évidemment. Je ne suis pas ce qu'on pourrait appeler une "fée ménagère", donc pour ce qui est ménage, rangement, il est d'une importance stratégique! Et il repasse lui-même ses chemises, comme un grand (ouf!)

7. Faites-vous partie de réseaux ou de clubs de femmes qui travaillent ?

Non, et j'en ai très envie, c'est pour ça que je réponds à cet interview!

8. Quel était votre premier job ?

Marketing direct chez un éditeur de logiciel.

9. Quand j'étais petite, je voulais être...

Interviewée! (ça c'est fait). Plus sérieusement, je ne crois pas avoir rêvé de devenir fée, princesse, star américaine ou maman comblée. J'aimais le dessin, l'écriture, la danse, communiquer. Je crois être toujours un peu la même, j'ai les mêmes passions et mes envies se concrétisent petit à petit.

10. Seriez-vous prêt à aider les membres de l'association Maman Travaille ? (transmission d'offres d'emploi, mise en contact, conseils etc) Par exemple, avez-vous là comme ça tout de suite une petite idée ? (article qui vous tient à coeur, mise en relation de 2 personnes en particulier, un message à faire passer, envie de faire des cookies ?)

Oh oui! je suis prête! Je suis toujours révoltée, motivée, en colère, pour tout ce qui concerne le monde du travail pour les jeunes, maintenant les jeunes mamans, et l'égalité hommes-femmes (Tant qu'on n'a pas d'enfants, on ne réalise pas encore bien le fossé qui nous attend....). Si je pouvais partager avec les autres mères actives des moyens d'y arriver, bref, si on s'aidait à devenir un peu plus des femmes géniales-parfaites-épanouies-riches-au corps de rêve, je ne vois pas comment refuser!

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bidi

Hé mais c'est moi Bidibulle! Je viens d'aller voir le blog de cette jeune maman au style qui-ressemble-au-mien, bien que je sois inégalable, évidemment, et j'ai également beaucoup aimé son article sur l'entretien d'embauche avec un vampire, qui comme son nom l'indique, m'a filé des frissons...

e-zabel

super blog que j'ai découvert il y a peu et que je suis également régulièrement !

UneChambreàMoi

je rougis de plaisir! Merci Marlène!

Marjorie (Pitchoun-Astuce)

Le blog est vraiment chouette à lire, j'ai eu du mal à décoller ;-)

flo

Pour rebondir sur le billet "entretien avec un vampire", j'ai vécu à peu prés la même chose. Le Directeur Général m'a demandé si j'avais des enfants, évidemment oui. A l'époque mes 2 loulous étaient scolarisés en maternelle. Le "vampire" (personnellement, je le nommerais plutôt l'imbécile pour être polie !!)m'a répliquée que c'était "facheux", que les enfants étaient souvent malades, etc... J'ai eu beau lui dire que mon mari avaient des congés pour cela, je n'ai pas été prise. Tant mieux pour moi, j'ai trouvé un meilleur job. Le pire, c'est qu'il y avait une DRH qui n'a pas bougé. Je la plains cette petite.

adriana  0625599676

je cherche travail ,pour famme menaje,garde bebe,etc Je suis un femme seriouse

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)